Fallout 76 : un jeu qui porte mal son nom

Fallout, la saga de Bethesda est actuellement à sa cinquième édition. Le jeu de survie porte le nom d’épisode de 76 pour indiquer le nom d’un abri anti-nucléaire. Cette nouveauté ne fait pas l’unanimité. Les retours sont plutôt sévères.

Le jeu de survie Fallout 76

Pour les néophytes, Fallout est de type RPG. Ce jeu de rôle place le gamer dans un personnage évoluant dans un monde post apocalyptique. Après une guerre nucléaire entre les États-Unis et la Chine, le monde est devenu un terrain vague hostile. Les moindres recoins cachent toutes sortes de danger. Le joueur aura tout de même à rester en vie, mais aussi à réorganiser les survivants. Ces derniers se trouvent à l’abri anti-nucléaire numéro 76 qui se trouve en Virginie aux USA, d’où le nom de Fallout 76.

Un divertissement multijoueurs à essayer

Le mode multijoueurs constitue la force même de Fallout 76. Les gamers auront l’occasion d’évoluer en collaboration dans cet environnement hostile. Todd Howard indique qu’il s’agit d’un jeu de survie multijoueurs destiné aux puristes. Le patron de Bethesda indique que les gamers seront les seuls humains du jeu. Dans ce RPG, les robots sont nombreux et hors de contrôle. Il s’agit également d’un FSP ou jeu de tir à la première personne où il vaut mieux être le premier à appuyer sur la gâchette.

Les critiques fusent de partout

Après la phase de test, les langues se délient. Le jeu serait légèrement en deçà des attentes. Bien que le scénario soit immersif, le graphisme demande encore quelques améliorations. Les images ont beau être développées avec soin, elles ne sont pas encore assez impressionnantes. Puis, les testeurs ont également évoqué le manque d’interaction avec les personnages propres au jeu. Quoi qu’il en soit, la narration environnementale mérite une mention spéciale. Le studio Bethesda a mis le paquet sur le décor dans les Appalaches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *