WiFi : quelle évolution peut-on WiFi : quelle évolution peut-on encore attendre ?encore attendre ?

Le WiFi est devenu en peu de temps un indispensable de la vie quotidienne de l’homme. Cette tendance est notamment poussée par l’évolution des appareils connectés. Mais selon les experts, la situation peut ne pas durer. Quelle évolution peut-on attendre de cette technologie ? Focus.

Vers une connexion 5G

Les opérateurs web sont encore confiants. Après le 4G viendra forcément le 5G. Ce sera le moment d’une connexion ultra rapide, plus interactive et plus conviviale. D’ailleurs, quelques rumeurs vont bon train en ce sens sur la toile. Selon certains, le 5G devrait voir le jour avant 2020.
Une question se pose toutefois : avec une connexion aussi rapide, le prix de l’accès à internet ne sera-t-il pas trop cher ? Rien n’est moins sûr.

Une implosion de cette technologie selon certains experts

Certains experts sont moins enthousiastes quant à l’avenir du WiFi dans le monde. Vu l’augmentation de jour en jour de la demande des internautes, et les capacités limitées des satellites, le WiFi risque de disparaitre aussi vite qu’il est apparu. Il implosera de l’intérieur.
Cette prévision-choc a été publiée il y a quelques années. Les scientifiques prévoyaient une disparition complète de la toile. Néanmoins, aucune preuve n’est venue appuyer cette théorie jusqu’à présent.

Un désintéressement général venant des internautes

Par contre, on assiste dans certains pays à un désintéressement général des internautes. Ce peut être sur les plateformes de réseaux sociaux ou encore sur les moteurs de recherche en général. La société semble vouloir retrouver le contact avec des personnes en 3D, existant physiquement.
Dans les pays européens, Facebook et les autres plateformes de communautés virtuelles sont victimes d’une chute de visite importante. La tendance se poursuit et se confirme au fil des mois, et ce, malgré les efforts faits par les opérateurs dans l’optimisation des débits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *